Séparation purement physique des induits en cuivre/« Meatballs » avec le STEINERT SteelMaster

Séparation magnétique balistique pour l'appauvrissement d'induits en cuivre provenant de lourdes ferrailles broyées.

Le STEINERT SteelMaster utilise une combinaison d'effets balistiques et magnétiques pour la séparation des déchets mélangés contenant du cuivre, appelés « Meatballs », d'une fraction de fer lourde. Cette machine de tri permet d'enrichir les bobines en cuivre avec noyau en fer (induits en cuivre ou « Meatballs ») dans un flux de matière. En raison du principe de séparation à fonctionnement purement physique, cette technologie représente une alternative avantageuse ou un complément au système de tri assisté par capteurs avec fluorescence de rayons X.

Le STEINERT SteelMaster est conçu comme un système en ligne pour les installations de recyclage des ferrailles, mais il peut aussi fonctionner en mode continu-discontinu (par lots). Avec des largeurs de travail de 1 m, 1,5 m et 2 m, le STEINERT SteelMaster satisfait aux critères exigés dans l'industrie de traitement des ferrailles. Le SteelMaster peut par exemple extraire plus de 90 % de tous les induits en cuivre d'un flux de matière composé de 70 % à 80 % de métaux ferreux à faible teneur en cuivre.

Notre SteelMaster STEINERT peut séparer plus de 90 % de tous les induits en cuivre et des fils de cuivre libres contenus dans un flux de matières ferreuses, par exemple, un flux séparé par un traditionnel tambour magnétique installé en aval d'un broyeur automobile. En raison des propriétés balistiques, env. 30 % de la matière sont alors séparés, laissant env. 70 % du produit d’alimentation comme produit ferreux très facilement magnétisable et pour l'essentiel exempt de cuivre, susceptible d'être commercialisé.

Après cette séparation, le flux de matières faiblement aimantables contient des métaux à haute teneur en métaux non ferreux, comprenant principalement des noyaux d'acier enrobés de cuivre ou d'aluminium de moteurs électriques ou d'éléments ferreux plus grossiers. La séparation manuelle normalement utilisée pour la formation du cuivre provenant du produit ferreux doit dans ce cas contrôler seulement 30 % du flux de matières ferreuses, ce qui permet d'améliorer considérablement l'efficacité et/ou de réduire les dépenses d'un tri assisté par capteurs dans la suite du processus, dans la taille de la machine. La teneur en cuivre de cette fraction peut aller jusqu'à 15 %, contribuant ainsi à une nette création de valeur pour le processus de broyage.

Nous avons développé le STEINERT SteelMaster sur la base de nos longues années d'expérience dans le développement et la production de systèmes de séparation magnétique. Pour ce qui est des électroaimants réglables dans la poulie, nous utilisons des produits ANOFOL® comme matériau conducteur pour les bobines magnétiques. Une bande d'aluminium anodisé est utilisée pour la production des bobines ANOFOL®.

  • Séparation de « Meatballs » selon des caractéristiques de séparation physiques
  • Alternative économique pour le tri assisté par capteurs à l'aide de la fluorescence de rayons X
  • Vitesse de bande : 1 – 5 m/s
  • Largeur de travail : 1 500 mm, 2 000 mm
  • Débit : jusqu'à 75 t/h par mètre de largeur de travail
 selon la taille des particules et la composition des matériaux

CONTACT



SERVICES

BROCHURES

FICHES TECHNIQUES

STEINERT SteelMaster