Récupération efficace et amélioration de la qualité des déchets d’aluminium

Tri rentable de différentes fractions d’aluminium, provenant de processus de recyclage, pour l’utilisation lors de la fabrication d’aluminium secondaire

En tant que matériau performant léger, l’aluminium remplace de plus en plus les matériaux classiques, tels que l’acier pour, surtout dans l’industrie automobile, économiser du poids et ainsi de l’énergie. Cela fait de la récupération de ce métal, un processus à valeur ajoutée de plus en plus intéressant. Les déchets d’aluminium ont une grande gamme de compositions et de fractions. Ils proviennent d’une grande diversité de produits et de composants intégrés. En tant que composants d’alliages, le silicium, le manganèse, le cuivre, le zinc et le magnésium augmentent la solidité de l’aluminium et déterminent les utilisations primaires et secondaires, p. ex. des tôles, des barres et des tubes. La composition des alliages détermine aussi les propriétés de fonderie, ce qui est un avantage pour les composants complexes, tels que les dynamos. Les meilleures propriétés de fonderie sont celles des alliages AlSi (classe 4 000). Ceux-ci reçoivent aussi des ajouts de Mg et de Cu, afin d’augmenter la solidité.

Les profilés, cannettes, tôles etc. en aluminium forgeable sont normalement pauvres en composants d’alliage et peuvent être utilisés dans presque tous les processus secondaires. Pour le traitement mécanique de l’aluminium forgeable, il faut d’abord séparer les éléments des métaux lourds et ceux des composites, dégagés par broyage, p. ex. avec un broyeur à marteaux ou une cisaille rotative. Les parts de fer sont triées ici par nos aimants STEINERT BR ou aimants overband STEINERT UME. Pour les fractions de profilés, de cannettes et de vaisselles, pour des raisons économiques, la séparation mécanique par voie humide des métaux lourds libres et des alliages denses d’aluminium (fonte) n’est souvent pas rentable. Là, notre tri mécanique à sec suivant la densité atomique, avec notre système de tri à rayons XSTEINERT XSS T est une alternative fiable ou un complément de la séparation par flottaison, pour trier les alliages d’aluminium denses et les métaux lourds libres, et obtenir ainsi une pureté de l’aluminium > 99,5 %.

Il est possible de revaloriser l’aluminium de grande qualité des circuits des produits et des installations de traitement, avec des parts d’alliages, des additifs de soudage ou des parts d’éléments légers faibles, tels que le magnésium, avec la technologie LIBS « La spectroscopie de plasma induit par laser » (acronyme anglais pour Laser induced breakdown spectroscopy), pour en faire des matériaux très purs. Notre STEINERT LSS trie les éléments suivant vos exigences de composition chimique, avec une précision élevée. De plus, notre solution permet aux fonderies de seconde fusion d’utiliser plus de matériaux secondaires et d'alimenter la fusion en fonction de l’alliage.

La détection et la séparation des tôles d’aluminium peintes avant la fusion permettent de séparer les parts de dioxyde de titane ou même de plomb et de cadmium, provenant des peintures et des revêtements. Pour cela, notre STEINERT KSS | NR CL analyse la surface du matériau par détection de la couleur, au laser ou aux infrarouges. Les éléments correspondants sont triés et sont disponibles pour un traitement spécial.

Les déchets d’aluminium provenant d’un broyeur automobile sont souvent des matériaux à alliages plus denses, avec 4 à 12 % de silicium, ainsi que de cuivre et de zinc. Plus le pourcentage de Si est élevé, moins le composant est ductile et se casse par le broyage en de nombreux petits morceaux. Nous exploitons cette propriété pour notre solution et trions le flux de matériaux sans fer du broyeur, suivant des granulométries de p. ex. 10 à 30 mm, 30 à 70 mm et 70 à 150 mm, avec le séparateur de métaux non ferreux (STEINERT EddyC®) dans ce que l’on appelle la « fraction ZORBA ». Ce mélange de métaux légers et lourds est séparé suivant les granulométries, avec la technologie des rayons X (STEINERT XSS T), en aluminium et en fraction mixte, cuivre, laiton, zinc etc. Ainsi, on obtient un rendement et une pureté d’aluminium maximaux, et il est possible de commercialiser ce matériau d’une qualité définie, p. ex. Al 224 ou même des granulométries de grains grossiers, sous forme de Taint Tabor (tôles propres en grande partie), ainsi que les fractions haut de gamme. En raison des conditions d’exportation de plus en plus difficiles vers l’Extrême-Orient, il est important de produire des matériaux avec des puretés élevées constantes.

Le tri des classes d’alliage, tel que p. ex. des alliages forgeables 5 000 et 6 000, très répandus dans la construction automobile, est particulièrement exigeant du point de vue de la profondeur de l'analyse pour la détection. La principale différence provient ici des pourcentages de magnésium et de silicium qui déterminent les propriétés des matériaux déterminantes pour les composants. La détermination quantitative nécessaire de ces éléments de l’alliage est possible aujourd’hui avec la méthode LIBS « La spectroscopie de plasma induit par laser (acronyme anglais pour Laser Induced Breakdown Spectroscopy) et est déjà utilisée dans l’industrie. Cela permet de déterminer également quantitativement tous les éléments de l’alliage déterminants pour les groupes d’alliage d’aluminium de 1 000 à 7 000.

Notre système de tri par ligne spécial STEINERT LSS allie les possibilités excellentes de la technologie LIBS au tri des matériaux et au rendement des produits au sein d’une installation industrielle.

  • Toutes les technologies de tri magnétique et par capteurs sous une seule régie
  • Longue durée de vie de tous les composants des machines de tri
  • Métaux ferreux et non ferreux, séparation avec la technologie magnétique et celle des courants de Foucault
  • Détection des alliages, détection des éléments lourds ou légers avec la technologie des rayons X
  • Tri avancé des alliages, différenciation des alliages de fonte et des alliages forgeables, avec la technologie laser (LIBS)
  • Pureté des matériaux triés, précision de tri et détection élevées

CONTACT



SERVICES

TÉLÉCHARGEMENTS

Vidéos

Domaines d’utilisation

Zorba des grands broyeurs
Profilés en aluminium
Vaisselle en aluminium
Tri des alliages d'aluminium Twitch
Canettes en aluminium à partir des déchets

La solution parfaite pour vos exigences

STEINERT BR

Distribuer des matériaux ferromagnétiques

Vers le produit

STEINERT UME

Captation sûre des éléments ferreux même dans des couches de grande épaisseur

Vers le produit

STEINERT MTP

Pour la séparation du fer des matières en vrac de taille moyenne à fine

Vers le produit

STEINERT EddyC®

Pour la séparation de métaux non ferreux

Vers le produit

STEINERT XSS® T

Pour le tri par densité

Vers le produit

STEINERT KSS | XT CLI

Pour le tri à l'aide de la détection par couleur, 3D, des métaux et par densité

Vers le produit

STEINERT LSS | LIBS

Pour le tri à l'aide de la détection 3D et de la détection LIBS (spectroscopie de plasma induit par laser)

Vers le produit

Showcase