Tri de métaux non ferreux

Récupération et amélioration de la qualité des métaux non ferreux pour le traitement ultérieur et la fusion secondaire

La qualité des métaux purs traités joue un rôle essentiel dans le recyclage des métaux non ferreux afin de garantir qu'ils puissent être utilisés en fonderie et d'obtenir une valeur ajoutée et une sécurité de commercialisation. 
 

Récupérer les métaux non ferreux avec STEINERT EddyC®

Nous vous proposons une solution économique et efficace pour la récupération des métaux non ferreux avec notreséparateur à courants de Foucault STEINERT EddyC® que l'on retrouve dans pratiquement tous les processus de traitement pour le recyclage des métaux.

Dans la version STEINERT EddyC® FINES,ce séparateur de métaux non ferreux est adapté aux granulométries fines jusqu'à 0,5 mm. Et cela, grâce au mécanisme de volet de séparation réglable avec précision et optimisé suivant la parabole de vol du flux des matériaux. En liaison avec la roue polaire à haute fréquence éprouvé en version excentrique, il est possible d’atteindre des rendements et des puretés maximaux. Et ce, qu'il s'agisse de la récupération de métaux non ferreux provenant de l'incinération de déchets, de déchets électroniques, d'opérations de broyage ou du tri mécanique à sec de résidus mixtes contenant des métaux. Le produit (ZORBA) du séparateur de métaux non ferreux est un intrant précieux pour la poursuite de la séparation et la valorisation des métaux non ferreux contenus. Les destinataires des produits non ferreux sont, entre autres, les machines de traitement mécanique à sec utilisant la technologie de transmission par rayons X (XRT) comme le STEINERT XSS-T, les installations de tri manuel, les installations mécaniques par voie humide ou les fonderies secondaires.

La séparation mécanique par voie humide (également appelée : Dense Media Separation (DMS), séparation en milieu dense (flottaison), ou tri des matériaux selon des densités différentes avec des fluides de séparation) des métaux et des matériaux indésirables permet d'obtenir la séparation des matériaux non métalliques et des métaux ainsi que des métaux légers et lourds. En raison de la grande hétérogénéité des intrants, une simple séparation mécanique par voie humide selon la densité est souvent insuffisante pour séparer efficacement les circuits imprimés, les câbles ou les composites métalliques dans une fraction de produit. Ces matières finissent alors aussi bien dans les résidus DMS que dans la fraction de produit aluminium où elles sont perdues sous la forme d'impuretés. Un processus en ligne ou par lots permet de récupérer toutes les classes de matières à l'aide de notre système de tri combiné STEINERT KSS et de les trier de manière ciblée en différentes fractions. Les granulométries courantes sont ici de +10 à 40 mm et de +40 à 120 mm. Une combinaison de capteurs, par ex. caméra couleur, capteur de métaux et détection 3D, détecte les caractéristiques des différents objets pour constituer des classes de produit adaptées au client. Celles-ci sont enregistrées sous la forme d'un programme de tri.

La fraction dite lourde des DMS est un mélange très précieux de métaux lourds tels que le cuivre, le zinc, le laiton et l'acier inoxydable. La contamination de la surface et les revêtements de ces matières ne permettant le tri par couleurs que dans une mesure limitée, une séparation basée sur la technologie de fluorescence de rayons X est recommandée.
 

Tri des métaux lourds avec la technologie XRF (fluorescence de rayons X)

Dans la pratique, le tri des métaux lourds par types à l'aide de la fluorescence de rayons X (XRF) a fait ses preuves. En raison du spectre d'émission facilement reconnaissable des métaux lorsqu'ils sont irradiés par l'énergie des rayons X, les métaux lourds peuvent être séparés, par exemple, en différents types tels que cuivre, laiton, zinc (par exemple Zamak - ZnAl4%), plomb, acier inoxydable et composants contenant de l'or et de l'argent. 
Les concentrés de métaux lourds mélangés provenant de processus XRT et des tables de séparation sont, désormais, également triés de préférence avec la technologie XRF dans les différents types de métaux. Selon le processus de pré-traitement technique, l'origine de la matière et sa composition, les machines STEINERT KSS | XF CL (machine à bande) et STEINERT CHUTEC | XF CL (machine avec chute) constituent des variantes de construction permettant d'obtenir un résultat de tri optimal. Les matières plus grossières et hétérogènes sont plus généralement traitées sur la trieuse à bande, tandis que la trieuse avec chute est principalement recommandée pour les granulométries moyenne à fine et les matières roulantes. Il est ainsi possible de trier un large éventail de fractions de granulométries pouvant descendre jusqu'à 5 mm. La trieuse en ligne STEINERT LSS | XF convient aux petits à moyens volumes de métaux lourds mélangés de granulométrie homogène de 40-120 mm. La particularité de la machine est un système de transport spécial dans lequel tous les objets sont détectés individuellement les uns après les autres et passent ensuite par une série d’éjections latérales. Il est ainsi possible d'obtenir jusqu'à 7 résultats de tri ou produits en un seul passage.
 

Métaux légers de qualités supérieures grâce à la transmission par rayons X

Les fonderies des métaux non ferreux secondaires ont besoin de matériaux préalables si possible triés par type et d'alliages définis afin de pouvoir répondre aux exigences de l’installation, ainsi qu’aux besoins des clients. Si les ferrailles des fournisseurs ne sont pas assez propres ou si elles sont hétérogènes, elles doivent en partie être retriées. Cela peut concerner les déchets d’aluminium, les tôles de zinc ou les ferrailles en cuivre et les cartes électroniques.

Les scories d'aluminium et de métaux légers livrés, qui contiennent encore des métaux lourds libres ou qui doivent être concentrés dans de l'aluminium laminé et de l'aluminium carter, peuvent être améliorés à l'aide de notre transmission par rayons X (XRT - STEINERT XSS T). Les profilés, le carter et composants Twitch peuvent être triés de manière économique en granulométries comprises entre 8 et 150 mm. Cela permet de nettoyer de manière ciblée les scories d'aluminium et de réduire la proportion de zinc, cuivre, fer, magnésium libre ou laiton.

Si vous souhaitez détecter des éléments d'alliage légers en aluminium, nous vous recommandons le tri avec notre technique LIBS (Laser Induced Breakdown Spectroscopy ou spectroscopie de plasma induit par laser). Le système de tri en ligne STEINERT LSS | LIBS peut être utilisé pour séparer les alliages d'aluminium, par exemple sur la base des teneurs en magnésium ou en silicium, selon les principales classes d'alliage. 

 

  • Récupération de métaux non ferreux à l'aide du séparateur à courants de Foucault STEINERT EddyC®
  • Le tri des métaux non ferreux à l'aide de la technologie de capteurs augmente la profondeur de traitement et la création de valeur ajoutée
  • Triage à sec selon la densité des métaux non ferreux en fractions lourde et légère propres à l'aide de la transmission par rayons X (XRT)
  • Séparation des métaux lourds par type à l'aide de la fluorescence de rayons X (XRF) 
  • 3 versions différentes de systèmes de tri par fluorescence de rayons X disponibles (trieuses à bande, à chute et en ligne)
  • Trier les métaux légers par classes d'alliage en utilisant la LIBS 

Contact



SERVICES

VIDÉOS

E-BOOK

STEINERT SOLUTION GUIDE NF METAL PROCESSING

Domaines d’utilisation

Récupération des métaux non ferreux
Aluminium
Tri des métaux lourds

La solution parfaite pour vos exigences

STEINERT XSS® T

Pour le tri par densité

Vers le produit

Showcase